FR | DE

Programme

14/01/2018 | 16h
Ian de Toffoli / Bridder Grimm - Rumpelstilzchen
Production Les Théâtres de la Ville de Luxembourg. Coproduction Théâtre d’Esch, CAPE – Centre des Arts Pluriels Ettelbruck.

Marco Lorenzini, Rumpelstilzchen. Elisabet Johannesdottir, la fille. Pierre Bodry, le meunier. Pitt Simon, le roi. Gilles Cruchten, enfant / prince. Fabio Godinho, conseiller. Brigitte Urhausen, financière. Raoul Schlechter, financier. Larisa Faber, aristocrate 1. Catherine Dauphin, aristocrate 2. Tiphanie Devezin, aristocrate 3. Daniel Lieser, archevêque / serviteur / garde. Claude Faber, général / garde / serviteur. Laurent Mander, général / garde / serviteur. Elisabeth Chuffart, femme d'un général / garde / gouvernante. Dana Calimente, femme d'un général / garde / servante.

Myriam Muller, mise en scène. Anouk Schiltz, décor. Christophe Wagner, captation video. Emeric Adrian, projection video. Nikos Welter, cameraman. Christian Klein (avec Caroline Koener), costumes. Bernard Valléry, son et musique. Philippe Lacombe, lumière. Daliah Kentges (avec Sally Merres), assistance à la mise en scène. Antoine Krieps, assistance technique. Joël Seiler, assisté de Jasmin Schmit & Meva Zabun, maquillage. Madelina Eischen-Loges, Denise Schumann, Manuela Giacometti, couturières. Atelier des Théâtres de la Ville de Luxembourg, constructions des décors.

Ian De Toffoli, surtitres français. Natalia Slioutova, conduite surtitrage.

On a commencé il y a une quarantaine d’années à faire revivre en luxembourgeois les contes anciens. Ainsi, dans les années 1960, Eugène Heinen avait créé trois contes au Grand Théâtre : Rumpelstilzchen (1961), d’Rabonzel (1962) et d’Schnéiwittchen (1964). Ian De Toffoli et Myriam Muller reprennent aujourd’hui cette démarche, qui constitue aussi un véritable défi, car un conte reflète toujours son époque…

Le Lutin (Rumpelstilzchen) est un des contes les plus courts : le roi est avide, sa fille en est victime et le lutin possède des dons surnaturels. Mais l’on peut aussi interpréter cette histoire autrement. Cette réécriture nous montre comment pouvoir, convoitise, peur et solitude affectent toujours l’homme…

Production Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coproduction Théâtre d’Esch, CAPE – Centre des Arts pluriels Ettelbruck


Tarif normal 21 EUR / Tarif jeunes 10.5 EUR / Kulturpass 1.5 EUR



Ajouter à mon calendrier
Contact
1, place Marie-Adélaïde L-9063 Ettelbruck
Tél : +352 26 81 21-1mail@cape.lu