FR | DE

novembre

26/11/2015 - 14/12/2015
A few people laughed, a few people cried, most people were silent

Le projet Philoktet englobe l’adaptation scénique du texte de Heiner Müller écrit entre 1958 et 1964 d’après celui de Sophocle (voir ici), ainsi qu’une exposition. Celle-ci se place en écho à la pièce et est créée par le trio Markiewicz, Piron et Schockmel. Elle porte comme titre un extrait d’un discours de Julius R. Oppenheimer, le père de la bombe atomique : « A few people laughed, a few people cried, most people were silent ». L’exposition s’articule autour des ruptures ontologiques et de leurs radiations provoquées, au sens propre comme au sens figuré, telle l’utilisation de la bombe atomique il y a 70 ans. La bombe ainsi que son irradiation physique, mentale et historique est ainsi mise en juxtaposition et personnifiée par les discours des deux figures mythologiques, l’une antique, Philoktet, et l’autre issue de l’histoire contemporaine, Oppenheimer.

Exposition organisée par neimënster & CAPE - Centre des Arts Pluriels Ettelbruck dans le cadre du projet « Philoktet » avec le précieux soutien du Fonds stART-up de l'Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte


Vernissage: 25.11.2015 à 19h
Exposition ouverte du 26.11. au 14.12.2015 du lundi au samedi de 14h à 20h
Entrée libre

0 EUR



Ajouter à mon calendrier
Contact
1, place Marie-Adélaïde L-9063 Ettelbruck
Tél : +352 26 81 21-1mail@cape.lu