FR | DE

Archives (autres saisons)

18/06/2013 - 06/07/2013
Jonathan De Winter
Vernissage: Mardi 18 juin à 19h. Exposition du 19 juin au 6 juillet (tous les jours de 14h à 20h, sauf dimanches 23 et 30 juin). Vernissage et concert dans le cadre de la Fête de la Musique ! 
"Tuuli#03"
Mardi 18 juin à 19h – Vernissage
Exposition du 19 juin au 6 juillet (tous les jours de 14h à 20h, sauf dimanches 23 et 30 juin)
Entrée libre
> Vidéo

Vernissage et concert dans le cadre de la Fête de la Musique !
Concert de rock & performance avec JONATHAN DE WINTER, qui créera une installation pour cet événement. Il sera accompagné par Singe Blanc : basse, basse, batterie, Gérard Meurant : machine électroniques, Phil Maggi : live electronique, Philippe Cavaleri : performances électroniques, Pit Ewen : contrebasse, Jacques Sanavia : contrebassiste, Aurélie Wenzel : piano.

Le jeune artiste liégeois Jonathan De Winter s’est résolu à incorporer une dimension musicale à ses recherches plastiques. En témoigne sa première installation « Incorporation » de 2007 qui marque le début d’une série de recherches intuitives de fusion entre les deux disciplines. Un pari risqué qu’il relève avec une énergie toute rock’n’roll. Pneus, tôle ondulée, carton et autres rebus donnent à ses installations une esthétique brute, qu’on dirait directement héritée d’un Kurt Schwitters. Pensées comme de véritables sculptures autonomes, ses structures aux allures parfois bancales sont avant tout conçues pour être habitées par des performances
sauvagement sonores. Les musiciens qui se prêtent au jeu y interviennent dans des conditions inédites, tandis qu’au dehors, le public fait l’expérience d’une sculpture qui ne se donne pas seulement à voir, mais aussi à entendre. Sorti de l’École de Recherche Graphique – Master en sculpture – en 2007 après un baccalauréat en peinture à Saint-Luc de Liège, Jonathan De Winter a participé à plusieurs expositions à Bruxelles et à l’étranger, notamment sous les commissariats de Joëlle Tuerlinckx, Juan d’Outremont, Koen Theys ou encore le collectif curatorial Komplot : «Bijective Harder Than It Looks », au centre d’art contemporain Georges Pompidou de Cajarc, en 2008 ; « Digitalis off Shore » à Bruxelles ; « Y The Black Yssu » à Ystads (Suède) et « Harde Klontjes – Quelqu’un ramasse l’arme du crime », à la galerie Sébastien Ricou à Bruxelles.
Sous le commissariat et en collaboration avec L’Orangerie, espace d’art contemporain - Bastogne.
 

Contact
1, place Marie-Adélaïde L-9063 Ettelbruck
Tél : +352 26 81 21-1mail@cape.lu